Le déserteur (remake 2002)

Publié le par pierrôt

C'était le soir du 1er mai 2002, après la manif. L'envie de gueuler un grand coup. Alors ça a donné cette version revue du déserteur. J'avais changé le titre, mais ce n'était pas forcément une bonne idée. Sauf si on se projette 5 ans plus tard. Pour le coup, il faut entrer en résistance. Bref, pour inaugurer la rubrique, ce petit hommage à Boris. 

Le résisteur 

Bison Ravi (à la manière de)


monsieur le président

je vous fais une lettre

que vous lirez peut-être

si vous avez le temps

 

dimanche aux élections

j’ai voté pour vot’ pomme

pour faire battre l’autre homme

et faire barrage au Front

 

je suis allé aux urnes

je l’avoue sans plaisir

permettez moi de dire

ça m’a cassé les burnes

 

je l’ai fait pour pouvoir

demain avec mon vote

en m’aidant de ma glotte

dire encore « j’en ai marre ! »

 

cela fait des années

que l’on est dans la mouise

que l’on parle de crise

pourtant rien n’a changé

 

au dessus des nuages

frimant dans leur carlingue

les nouveaux rois nous flinguent

avec tous leurs péages

 

même l’air que l’on respire

sera bientôt en vente

faut faire monter la rente

pourvu que l’on soupire

 

au loin gronde la guerre

avec tous ses carnages

images d’un autre âge

mêlant sang et misère

 

ce monde n’est pas le mien

et j’entre en résistance

pour donner la cadence

aux enfants de demain

 

j’irai sur les chemins

j’irai parler au monde

pour préparer la fronde

en chantant ce refrain

 

assez de beaux discours

monsieur le président

on va serrer les dents

y’aura un troisième tour

 

dites à vos valets

qui se voient en carrosse

qu’on va lever la crosse

pour aller les chasser

  le 1er mai 2002

 

Variantes 

3ème couplet unisexe

je suis aller voter

je l’avoue sans entrain

j’étais dans le pétrin

cela m’a emmerdé


première version du couplet final…censurée évidemment

dites à vos valets

qui se voient en carrosse

qu’on va lever la crosse

p’têt même qu’on va tirer 

Publié dans EN AVANT LA ZIZIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article