C’est l’histoire d’un idiot en colère…

Publié le par pierrôt

C’est la bonne nouvelle du jour, puisée dans Le Canard enchaîné du 6 août, en première page. On la doit à nos amis chinois qui ont vite trouvé un surnom à notre omnhyperprésident. Le surnom, c’est « Sha Ke Qi », ce qui signifie « l’idiot en colère ». Pour ceux qui sont intéressés par les détails, cela donne en chinois 傻可气 (ou shǎ kěqì en pinyin). 
 

Ils l’ont vite jugé les chinois, notre triste élu. Ils n’ont pas perdu de temps pour lui donner un nom. Pourtant, trouver un nom chinois, cela peut prendre du temps. L’exercice consiste à se rapprocher autant que possible de la phonétique occidentale tout en utilisant des caractères chinois qui donnent un sens au nom choisi. Sur ce coup, les chinois ont fait très fort. Un grand merci. Désormais, on ne parlera plus que de M. Sha Ke Qi. L'idiot en colère va prendre place dans notre mémoire au côté de L'idiot chinois de Ryjik Kyril, un livre passionnant sur les caractères chinois.
 

Pour revenir à notre petit "sha", on aimerait être à la place de ces dirigeants chinois saluant avec un grand sourire notre petit homme et lui décochant dans leur meilleur français : « Bienvenue monsieur Sha Ke Qi » . Même après des années de pratique intensive du Comité central, on doit avoir du mal à retenir son fou rire. Mais comme ces idiots d’occidentaux ne comprennent pas notre façon d'être, à nous chinois, on peut faire semblant de rire un peu. Un rire jaune, évidemment! 
 

Vraiment, c’est une bonne nouvelle. Merci au Canard de nous l'avoir apportée. Je doute que de nombreux médias s'en fassent l'écho.

Publié dans LE JOURNAL DES GOGOS

Commenter cet article