on the road, off the blog, for a little while...

Publié le par pierrôt

"Voilà revenu le temps du nomadisme estival et de la transhumance, cette période tant attendue où l'être humain renoue avec les racines primitives de son passé pour s'élancer vers l'inconnu, le coeur ardent, l'âme sereine et fière, prêt à défricher de nouveaux horizons, à affronter des aventures inédites et palpitantes, affranchi des chaînes serviles du mercantilisme, presque libre..."

C'était la bande annonce de nos prochaines vacances, comme ils nous les ont vendues à l'agence du quartier. J'essayais d'y mettre le ton en récitant le texte du catalogue, pour qu'on y croie un peu à ces vacances tant attendues. C'est alors que j'ai entendu une petite voix s'esclaffer: "Qu'est-ce qu'il s'échauffe papa, qu'est-ce qu'il s'échauffe!". C'était mon fiston. Il avait raison mon fiston. Je m'échauffais. Mais vous auriez fait quoi à ma place, perdu sur un glacier en plein désert himalayen ? Sans même un petit mulet à l'horizon. Avec ces doigts engourdis par le froid, je peux même plus écrire mon petit billet quotidien. 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article