Everybody must get stoned

Publié le par pierrôt

Voilà le résultat de trente années de « réformes ». Ça se passe en Chine, dans un restaurant perdu dans une ruelle pékinoise. L'espoir d'une trouvaille et, en réalité, un resto semi-luxe avec déco branchée. Et en prime, vous l'avez deviné, un récital Bob Dylan.

Le disque a du démarrer juste avant mon arrivée, car Bob Dylan a accompagné tout le repas. Et puis ce morceau :
Everybody must get stoned. Difficile d'imaginer ce genre de chanson passer sur les ondes chinoises au temps de la Révo'Cul. Ils ont du bosser les Chinois pendant trente ans pour en arriver là.

No future, c'est pour quand ?

Publié dans DEPAYSAGES

Commenter cet article